Chili-Coronavirus: testés positifs, des ressortissants haïtiens victimes de racisme

Chili-Coronavirus: testés positifs, des ressortissants haïtiens victimes de racisme

Le nouveau coronavirus est un défi majeur pour l’humanité. Tout le monde, quel que soit son rang, sa religion doit s’unir contre cette pandémie qui a déjà fait près de 200 mille morts à travers le monde.

Cependant, des gens continuent d’être l’objet de discrimination pour avoir été testés positifs au covid-19. C’est le cas par exemple de plus d’une trentaine de ressortissants haïtiens au Chili.

Ils habitent dans des taudis dans une « cité » non loin de la capitale, rapporte Michelle Viquez, du service jésuite d’aide aux migrants, à RFI.

Dans cette cité, 33 cas du nouveau coronavirus, pour la plupart des Haïtiens, ont récemment été confirmés.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Les résidents vivaient depuis plusieurs semaines un harcèlement de la part de voisins, des médias, sans compter le racisme structurel auquel doivent faire face bien souvent les afro-descendants », a-t-elle affirmé.

Faute de moyens, ces Haïtiens ne peuvent pas être transférés dans des hôtels utilisés comme centres de mise en quarantaine.

Ils sont livrés à leur sort, regrette Michelle Viquez.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *