Commande d’équipements : Fritz Dorvilier transféré à un poste inférieur pour avoir dit « la vérité » au Canada

Commande d’équipements : Fritz Dorvilier transféré à un poste inférieur pour avoir dit « la vérité » au Canada

Le Consul Général d’Haïti à Montréal, Fritz Dorvilier, a été rétrogradé puis transféré à Panama, suite à une décision du ministère des Affaires étrangères.

Dans une lettre adressée au concerné, son ministère de tutelle l’a informé qu’il est transféré au Panama au poste de Ministre Conseiller.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

En réaction, le Dr. Dorvilier a enfilé son costume de patriote. Pour lui, la décision du ministère des Affaires étrangères a été commandé par l’ambassadeur du Canada en Haïti, Sébastien Carrière.

Dans le dossier relatif à l’achat d’équipements pour la police nationale au Canada, le professeur Fritz Dorvillier croit que sa position n’a pas plu au diplomate canadien. Ce dernier, sur Twitter, avait exposé un ensemble de détails relatifs à la commande de l’Etat haïtien au profit de l’institution policière.

« On sait que mon poste de Consul général d’Haïti à Montréal était mis aux enchères. Il semble que c’est l’Ambassadeur du Canada en Haïti, M. Sébastien Carrière, qui a fait la meilleure offre », a écrit l’ex Consul Général d’Haïti à Montréal sur sa page facebook.

« L’Ambassadeur s’est dit “extrêmement troublé par mes déclarations” relatives à la commande au Canada d’équipements pour la PNH. Il a alors protesté auprès du Gouvernement haïtien. En conséquence, je suis transféré et rétrogradé. J’attends, avec un sens élevé de responsabilité, les suites administratives, avant de prendre ma dernière décision quant à mon avenir dans la Diplomatie haïtienne », a-t-il poursuivi.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *