Conflit Pékin-Taiwan : Haïti propose la voie du dialogue

Conflit Pékin-Taiwan : Haïti propose la voie du dialogue

Le ministère des Affaires Étrangères de la République d’Haïti croit que le différend existant entre la République populaire de Chine et Taiwan doit être résolu par le dialogue. Dans un communiqué publié lundi, le gouvernement d’Haïti se montre préoccupé par la situation de tension qui se développe entre les deux pays et souhaite que les deux parties évitent le pire.

« Le Gouvernement de la République d’Haïti est vivement préoccupé par la récente montée de tension observée dans le détroit de Taiwan en raison des manœuvres militaires sans précédent réalisées par les Forces Armées de la République populaire de Chine », lit-on dans ce communiqué.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Cette situation de tension appuyée par une menace d’usage réel de la force est potentiellement dangereuse et risque de compromettre la paix et la sécurité non seulement dans l’aire du détroit de Taïwan mais encore dans toute la région indopacifique », alerte le gouvernement haïtien.

Selon le ministère haïtien des Affaires étrangères, le différend Pékin-Taiwan est un « conflit qui doit être résolu par un dialogue franc et ouvert entre les deux parties, conformément aux règles du dmit international et aux principes énoncés dans la charte des Nations Unies ».

« Dans un monde déjà en proie à d’innombrables défis. la communauté internationale doit tout faire pour éviter une crise dans le sud-est asiatique », conclut le communqué.

La visite de la troisième personnalité de l’Etat américain, Nancy Pelosi, la semaine dernière à Taiwan, a contribué à faire monter la tension. Les autorités chinoises la considèrent comme une provocation et menacent de répondre par la force.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    11 août 2022, 13:50

    On ne sait jamais, un jour, le pays pourrait bien avoir un Ministere des Affaires Etrangeres. La "Democratie" cree plus de Valets que la dictature." Et avec ces Valets, la "democratie" ne cesse de destabiliser le pays. Ce qui l’affaire des ennemis du pays.

    OQHI

    REPLY