Coronavirus: “Le déporté infecté qui a pris la fuite est une menace pour la sécurité nationale”, reconnait Eddy J. Alexis

Coronavirus: “Le déporté infecté qui a pris la fuite est une menace pour la sécurité nationale”, reconnait Eddy J. Alexis

Le secrétaire d’État à la Communication, Eddy Jackson Alexis, a confirmé que l’un des 68 Haïtiens déportés des États-Unis, testés positifs au coronavirus, a pris la fuite. Il représente une menace pour la sécurité nationale dit Eddy Jackson Alexis, ce mercredi 22 avril, au centre d’informations permanentes sur le coronavirus.

“Le déporté en question représente une menace pour la sécurité nationale pour laissé sans autorisation le centre d’isolement dans lequel il a été admis tout en étant positif au covid-19 “, a expliqué Eddy Jackson Alexis.

Il invite les membres de la famille du concerné à collaborer avec les responsables du ministère de la santé publique pour éviter que la personne soit tuée par le coronavirus ou encore pour eviter le risque de propagation de la maladie.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

“C’est une menace pour la sécurité nationale, il peut notamment contaminer les membres de sa famille qui tenteront de l’aider”, a poursuivi Eddy Jackson Alexis.

Plus loin, monsieur Alexis invite les personnes qui sont actuellement en contact avec le déporté en fugue à se mettre à la disposition du MSPP. En attendant, il les encourage à se mettre en quarantaine.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *