Coronavirus : les hougans d’Haïti s’activent pour donner une réponse

Coronavirus : les hougans d’Haïti s’activent pour donner une réponse

Alors que les scientifiques peinent à trouver un remède pour combattre le coronavirus qui continue sa course effrénée dans le monde, la mambo, Euvonie Georges Auguste, a annoncé ce dimanche, au Centre d’informations permanentes sur le coronavirus que le secteur du vaudou en Haïti travaille afin de proposer une recette pour traiter le coronavirus.

Confiante, la prêtresse du vaudou a appelé les hougans du pays à attendre le mot d’ordre afin de commencer à traiter les malades du Covid-19 car, dit-elle, la maladie étant nouvelle, elle nécessite une étude en profondeur que les” Madjawe” s’apprêtent à faire.

Les “Madjawe”, a précisé Euvronie Georges Auguste, ce sont les équivalents chimistes dans le secteur du vaudou. Ils travaillent avec les feuilles, connaissent les dosages et proposent les remèdes nécessaires aux malades.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Les Madjawe, répartis dans les dix départements du pays, seront réunis en conseil national pour travailler afin d’apporter un remède unique au coronavirus dans le pays.

Jusqu’ici le laboratoire médical des connaisseurs de feuilles ou ” mèt fèy” ne sont pas connus en Haïti. La Mambo Euvonie Georges Auguste, Grand serviteur de la “Konfederasyon Nasyonal Vodoyizan Ayisyen” qui veut faire d’une pierre plusieurs coups, a fait savoir que cette structure travaille pour socialiser le secteur et standiser les traitements.

Le phénomène de zonbification a inspiré Hollywood qui, depuis plusieurs années, produisent des films sur ce personnage mythique, vrai pour les haitiens. Le vaudou haitien, souvent diabolisé, fera-il ce grand saut en proposant une solution à cette pandémie qui met le monde à genoux?

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • franky
    12 avril 2020, 18:32

    J’ai eu dans un rêve le nom d’une plante qui devrait traiter le cancer. Je fais des recherches pour trouver cette feuille. À ce jour, mes recherches demeurent vaines. Avec les hougans, c’est peut-être le moment idéal pour moi de leur demander conseil afin de trouver cette ladite plante pour produire ma recette.

    REPLY