Covid-19 en France : le vaccin Moderna interdit comme dose de rappel

Covid-19 en France : le vaccin Moderna interdit comme dose de rappel

La Haute Autorité de Santé a recommandé de ne plus utiliser le vaccin Moderna dans les doses de rappel, selon un communiqué paru vendredi.

Les injections de rappel avaient été réalisées avec les vaccins Pfizer et Moderna. Mais la HAS estime que l’utilisation du Moderna doit être suspendue en raison d’un risque de péricardites et de Myocardites.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Les doses de rappel ont été administrées aux personnes âgées de plus de 65 ans et celles souffrant de comorbidités. La dose de rappel est, le souvent, une 3e dose de vaccination.

Des pays scandinaves comme la Suède, la Norvège et la Finlande avaient déjà déconseillé l’utilisation de ce vaccin chez les jeunes. Selon une étude, «les hommes injectés avec le vaccin de Moderna et âgés de moins de 30 ans avaient un risque légèrement accru de développer une inflammation du myocarde ».

Haïti 24 avec Le Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *