Crise politique : Le Canada invite le gouvernement haïtien à instaurer un dialogue inclusif

Crise politique : Le Canada invite le gouvernement haïtien à instaurer un dialogue inclusif

Avec l’assassinat du président Jovenel Moïse, l’instabilité politique s’est accrue à travers le pays. De nombreux pays amis d’Haïti dont le Canada s’inquiètent de la tension politique du pays. Afin de calmer les ardeurs, le Canada invite le Premier ministre, Claude Joseph, à instaurer le dialogue avec toutes les parties prenantes, ce pour trouver un plan d’action en réponse à la crise.

C’est par le biais du ministre des Affaires étrangères, Marc Garneau, que le Canada a fait part de ses inquiétudes sur la situation d’Haïti. Au cours d’une intervention, ce lundi 12 juillet, le ministre Marc Garneau a proposé au gouvernement haïtien de prioriser le dialogue pour la mise en place d’un plan approprié pour l’organisation prochaine des élections législatives et présidentielles. Ce dernier croit que l’installation d’un nouveau gouvernement légitime sera favorable à la stabilité du pays.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Tout en exprimant ses inquiétudes face à l’insécurité qui sévit dans le pays, le gouvernement canadien a exhorté le Premier ministre Claude Joseph à prendre des dispositions pour assurer la sécurité des citoyens surtout ceux vivant dans les quartiers où les affrontements entre gangs sont courants.

En outre, le Canada a offert son soutien au gouvernement haïtien pour aider à répondre aux besoins du peuple haïtien à travers des aides humanitaires. Le ministre Marc Garneau en a profité pour faire part des condoléances du gouvernement canadien au peuple haïtien, aux familles du président Jovenel Moïse, lâchement assassiné en sa demeure, à Pèlerin 5, le 7 juillet denier. Il espère l’avancement de l’enquête pour traduire en justice les coupables.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *