Crise politique: Vers une solution à l’haïtienne?

Crise politique: Vers une solution à l’haïtienne?

Près de 400 organisations et regroupement socio-politiques nationaux et régionaux ont mis en place, suite à une tournée organisée à travers les dix départements du pays, une structure baptisée « Commission pour la recherche d’une solution haïtienne à la crise», avec pour mission de travailler et proposer une solution à la crise qui prévaut dans le pays.

Alors que les autorités sollicitent les bons offices de l’étranger pour aider à trouver une solution, ces organisations souhaitent que celle-ci (la solution) soit haïtienne. D’où la mise en place de cette commission.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

La commission est ainsi formée: le Révérend père Frantz Joseph Casséus, de l’église épiscopale d’Haïti ; Monique Clesca ; Magalie Comeau Denis du Kolektif Atis Angaje ; Pasteur Jean Kisomaire Duré, de la Fédération protestante d’Haïti ; Me Evens Fils, de la Fédération des Barreaux d’Haïti ; Magalie Georges, du Collectif des syndicats haïtiens pour respect de la constitution ; Louis Joël Joseph, de la Plateforme des organisations paysannes 4G Kontre ; Sabine Manigat, de la Plateforme des organisations féministes ; Michel Payan, de la Société haïtienne d’aide aux aveugles ; Maxime Rony, de la POHDH ; Jaques Ted Saint-Dic, citoyen engagé ; Wilfrid Saint Juste, du Secteur Vodou et d’un représentant du Forum haïtien pour la paix et le développement durable, qui n’a pas encore désigné son représentant.

Les initiateurs n’écartent pas la possibilité pour que de nouvelles personnalités d’autres secteurs de la vie nationale rejoignent la commission.

Celle-ci soumettra, sous peu, sa feuille de route, a confié une source digne de foi, à un rédacteur de Haïti 24.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *