CSCCA : conflit ouvert entre le président et le responsable de la commission interne de passation de marchés

CSCCA : conflit ouvert entre le président et le responsable de la commission interne de passation de marchés

Le président de la Cour Superieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA), Rogavil Boisguéné et le responsable de la commission interne de passation de marchés, Maxon Etienne, sont à couteaux tirés. A l’origine de ce bras de fer, le transfert de M. Etienne au secrétariat des études de contrat.

Mettant en avant ses 24 ans de carrière dans la fonction publique, Maxon Etienne qualifie d’arbitraire la décision du président de la CSCCA. Dans ses propos sur Magik 9, mardi, Maxon Etienne s’est présenté comme un homme intègre, qui n’a jamais reçu même une lettre d’avertissement.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le président Boisguéné est accusé par M. Etienne de recevoir une quantité de riz du Fonds d’Assistance Economique et Sociale (FAES). Le technicien en passation de marché, qui se dit en lutte contre la corruption au sein de l’institution, voit dans la décision du prédisent de la CSCCA une réponse arbitraire. «S’il y a une personne qui défend la Cour, c’est moi. Car je fais partie de la vieille bonne école», a dit Maxon Etienne à l’émission Panel Magik.

En réaction, le président de la CSCCA a minimisé la sortie publique de M. Etienne. C’est un animal traqué et craqué qui s’est offert comme instrument pour ternir l’image de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif», a expliqué Me Boisguéné. L’homme de loi s’est présenté comme un combattant contre le népotisme et le favoritisme au sein de l’institution.

Aux dires du président Boisguéné, Maxon Etienne, aurait intégré 23 personnes, des proches et membres de sa famille, au sein de l’institution. Accusation qu’il a rejetée d’un revers de main.

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    14 mai 2021, 12:05

    Sa pou n konprann, Boisguene ak Etienbe se 2 menm vye bagay kap goumen. Tout Prev yo la. Si Bousguene ak Etienne te moun serye se pa PETRO CHALLENGER yo ak lot Akte nan sosyete sivil la ki te oblije FOSE yo pou pran responblite yo pa rapo a mas Petrovole yo (administrasyon Preval, Martelly, Privert ak Jovenel).

    Li prouve nan tout nivo nan Leta, neg ki soti nan "klas mwayenn" pov oswa "siperye" paka fe peyi. Yo tout gen Mantalite Vole ak Domestik. Bagay sa a soti lwen. E si kek Patriyot tankou Leslie Francois MANIGAT, Francois Duvalier, Rene THEODORE, Tuneb DELPE… ak Max BOURJOLLY pa jwenn MOUL kap kale mod Fatra sa yo pou yo jete l, san m pa ale nan listwa pase yo, peyi a pwal pase yon lot 35 lane nan Movez Gouvenans, Kao… ak "Shithole."

    Se sa yo rele Boisguene… ak Etienne yo ki pa sispann nan tout nivo nan Leta ki fe Nasyon an poko ka mete sou pye. Se pa yon aza, malgre JB Aristide te pase nan Legliz li pat tounen yon vrai messie menm pou Ti Twouve parey li yo. E se menm reyalite a pou Jovenel, li pat tounen yon vrai Moise pou tet kannan parey li yo.

    Se pa oken Malediksyon si JB Aristide pat tounen yon vrai messie. Se pa oken Malediksyon si Jovenel pat tounen yon vrai Moise. Se nan Moul yo pase a ki fe sa. Li Nomal nan tet Leta a pou yo bay menm rezilta.

    Moul lan se Vole, se Esklav pou Oligachi ak "Core Group" li kale. Li pa kale Patriyot pou mete NASYON an kanpe. Pandan 35 lane ki pase yo, depi yon moun ou pa "Analfabet pa bet" li Fasil pou l we sa.

    Boisguene yo, Etienne yo, Aristide yo, Preval yo, Jovenel yo, Evans Paul, Frantz Verella yo… ak Paul Denis yo fek kare lage peyi a nan Tragie-Comedie et la risee des autres nations.

    OQHI

    REPLY