De plus en plus de signataires de l’accord du 11 se désolidarisent d’Ariel Henry

De plus en plus de signataires de l’accord du 11 se désolidarisent d’Ariel Henry

Des signataires de l’accord du 11 septembre continuent de tourner le dos au Premier ministre Ariel Henry pour non-application du document.

Pour l’ex-député Vickerson Garnier, l’attitude du chef du gouvernement n’a fait qu’envenimer la crise multidimensionnelle qui gangrène le pays. Selon lui, le respect de cet accord pourrait répondre à certaines attentes de la population notamment en matière de sécurité et de stabilité socio-économique.

L’ex-élu de Thiotte estime, par ailleurs, que le chef de la primature n’a aucune légitimité ni aucune capacité pour assurer la gouvernance du pays et organiser les prochains scrutins en vue de renouveler le personnel politique.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Pour sa part, Valery Dutreuil Jacques n’écarte pas la possibilité pour les dissidents de l’accord du 11 septembre de rejoindre les porteurs des accords PEN et Montana, dans l’optique d’une solution consensuelle à la crise globale et totale.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *