«Des gangs pourraient manifester à Port-au-Prince mardi 2 novembre», révèle l’ambassade américaine

«Des gangs pourraient manifester à Port-au-Prince mardi 2 novembre», révèle l’ambassade américaine

L’ambassade americaine à Port-au-Prince se dit informée d’une éventuelle manifestation d’hommes armés prévue mardi 2 novembre, dans la capitale haïtienne. Elle invite donc ses ressortissants à limiter le plus possible leurs déplacements.

Dans une alerte de sécurité publiée ce lundi sur le site officiel de l’ambassade, la représentation diplomatique américaine a informé les citoyens américains d’une possible sortie de certains gangs armés.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

«L’ambassade des États-Unis à Port-au-Prince a reçu des informations selon lesquelles certains gangs haïtiens pourraient manifester dans tout Port-au-Prince le mardi 2 novembre, en utilisant des tactiques similaires à celles utilisées par le groupe violent Phantom 509», a écrit l’ambassade.

«Ces tactiques consistent à déployer des motocyclistes pour se déplacer rapidement autour de Port-au-Prince en attaquant l’équipement et les bâtiments du gouvernement d’Haïti. Bien qu’il ne soit pas certain que ces événements se matérialisent, veuillez éviter tout voyage inutile. La situation sécuritaire continue d’être très imprévisible» a-t-elle poursuivi.

Il y a quelques semaines, les Etats-Unis avait demandé à ses ressortissants de ne pas voyager en Haïti en raison des enlèvements, des crimes, des troubles civils et du coronavirus. Les Américains doivent donc éviter tout voyage non essentiel en Haïti ou être extrêmement prudents en cas de voyage.

Rappelons que 17 missionnaires étrangers dont 16 Américains ont été enlevés à Ganthier au cours du mois d’octobre dernier. Ils sont encore entre les mains de leurs ravisseurs, membres du gang “400 Mawozo”, qui réclament une rançon de 17 millions de dollars.

Ro_B

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *