Des organisations de la société civile tournent le dos à Ariel Henry

Des organisations de la société civile tournent le dos à Ariel Henry

La solution à la crise sociopolitique que connait le pays parait de plus en plus hypothétique. En effet, les acteurs se montrent de plus en plus indécis et aucune proposition ne fait, jusqu’à présent, l’unanimité.

Plusieurs organisations de la société civile dont l’ordre des défenseurs des droits humains, le forum économique de la classe moyenne, le mouvement des citoyens patriotiques et la plateforme des visionnaires pour l’intégrité des citoyens haïtiens, qui s’étaient montrés favorables à la proposition de sortie de crise de la Primature, ont tourné le dos au chef du gouvernement.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Aujourdhui, nous avons le devoir de regarder Haïti et le peuple, avant et au-dessus de toute considération. Les prochains jours seront sombres, le chaos tant annoncé est imminent et les chambardements ne conduisent qu’à la violence », écrivent ces organisations dans une note de presse conjointe.

Les signataires de cette note estiment qu’aucun secteur ne doit être mis à l’écart.

Gladimyr GALETTE.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *