Des policiers attachés à la sécurité des juges rappelés, des associations de magistrats s’insurgent

Des policiers attachés à la sécurité des juges rappelés, des associations de magistrats s’insurgent

Dans un communiqué conjoint publié, ce mercredi, l’Association Professionnelle des Magistrats (APM) et l’Association des Juges de Paix Haïtiens (AJUPHA), dénoncent la décision du directeur général de la Police Nationale d’Haïti (PNH) de rappeler des policiers qui étaient au service de sécurité rapprochée des magistrats Juges Jean Wilner MORIN et Ikenson EDUME, tous deux, juges et juges instructeur près le tribunal de première instance de Port-au-Prince.

« L’Association Professionnelle des Magistrats (APM) et l’Association des Juges de Paix Haïtiens (AJUPHA) expriment leur consternation suite à la grotesque décision prise en date du 5 octobre 2021 par le Directeur Général de la Police Nationale D’Haiti, Monsieur Léon CHARLES, de rappeler les policiers qui étaient affectés à la sécurité des Juges Jean Wilner MORIN et Ikenson EDUME. », lit-on dans ce communiqué.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Selon les signataires du communiqué, cette décision qui intervient suite à la participation du magistrat Morin à l’émission «  Le Point de Radio-Télé Métropole », expose la vie des magistrats.

Elles ( les associations signataires du communiqué) appellent les autorité du pouvoir judiciaires à enjoindre le directeur général de la PNH, Léon Charles, à revoir cette décision.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *