Désignation de Joseph Lambert et d’Ariel Henry comme président provisoire et Premier ministre, le secteur démocratique désapprouve

Désignation de Joseph Lambert et d’Ariel Henry comme président provisoire et Premier ministre, le secteur démocratique désapprouve

Le secteur démocratique et populaire dénonce et qualifie de mort-née la signature de l’accord entre le Parti Haïtien Tèt Kale (PHTK) et des partis et regroupements politiques de l’opposition autour de la désignation de Joseph Lambert et Ariel Henry comme président provisoire et Premier ministre.

Pour le secteur démocratique, cette décision est hâtive et précipitée.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Pour le porte-parole du secteur, Me André Michel il ne revient pas seulement à un groupe de personnes de décider de l’avenir ni de la gouvernance du pays. La solution à la crise doit être inclusive et participative.

« La Solution à la Crise doit être haïtienne et largement concertée entre la classe politique, la Société civile, la diaspora et les groupes de base. Toute autre démarche est malsaine et mort-née.Le Secteur Démocratique et Populaire ne signera aucun accord dans la précipitation », a martelé l’homme de loi.

Soulignons que la communauté internationale accorde son plein soutien au Premier ministre Claude Joseph pour diriger le pays jusqu’à l’organisation des élections.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *