Etats-Unis : aucun immigrant illégal n’aura accès à la résidence permanente, tranche la Cour Suprême

Etats-Unis : aucun immigrant illégal n’aura accès à la résidence permanente, tranche la Cour Suprême

Une décision adoptée ce lundi par la Cour Suprême des Etats-Unis ne permet pas aux illégaux vivant aux Etats-Unis d’avoir accès à la résidence permanente.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Même détenteur du statut de protection temporaire (TPS) renouvelé récemment par l’administration américaine, aucun immigrant illégal ne pourra détenir la carte verte (Green card), a décidé, à l’unanimité, la Cour Suprême des Etats-Unis, lundi 7 juin.

Selon la juge Elena Kagan, le TPS ne permet pas de bénéficier du statut légal. «Nous estimons que ce n’est pas le cas. La loi fédérale permet à certains non-immigrants de demander un ajustement de leur statut légal aux États-Unis, à condition qu’ils aient été “admis” dans le pays», a avancé Mme Kagan.

Ils sont environ 32 000 citoyens dont des milliers de compatriotes haïtiens vivant aux Etats-Unis et qui sont des bénéficiaires du TPS.

2 comments

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

2 Comments

  • Jean makensley
    7 juin 2021, 18:42

    47462617

    REPLY
  • Antoine Langomier
    7 juin 2021, 21:38

    Il y a plusieurs considérations à faire à propos de cette Décision. Tous les pays du monde ne sont pas comme Haïti, en voie de disparition. Aux États Unis, il y a des Élites qui veillent au grain! À la Cour Suprême, il n’existe pas un Sylvestre ou son contraire un Boniface.

    Rien n’est parfait en ce bas monde. Mais, un pays Doit avoir des Lois régissant son fonctionnement. Et des MOUN tout bon pour faire Appliquer la Constitution et les Lois. Soit dit au passage, les Institutions ne sont jamais faibles.
    Dans un pays, il peut y avoir des rejets de déchets à la tête des des Institutions, et ils sont incapables d’appliquer la Constitution et les Lois. Dans l’hémisphère occidental, bien avant l’arrivée de Jovenel au pouvoir, Haïti est l’exemple le plus édifiant. Le journaliste Jean Léopold Dominique Vs le bâtonnier Monferrier Dorval. Ou à défaut, les Petits Projets de la Présidence (1994-1996) Vs les Fonds Petro Caribe (2008-2018).

    Sous Donald Trump, le sénateur Républicain Mitch McConnell et ses pairs avaient fait œuvre qui vaillent en arrivant à combler à la va vite les postes vaquants à la Cour Suprême. En apprenant une telle décision, il ne fait pas de doute, Trump et ses 75 millions de votants sont en train de festoyer. McConnell dwe ri gra nèt!

    Un pays, ce n’est pas un Moulin avec des dirigeants kokorats d’une époque à l’autre au service des "oligarques politiques" (Dimitri Vorbe vs Andy Apaid) et leurs alliés au sein de la communauté internationale.

    C’est un coup dur pour les ressortissants de tous les pays qui sont en situation irrégulière aux États Unis. De toute façon, les juges conservateurs sont en Majorité (6 sur 9) à la Cour Suprême. Il ne pourrait être autrement. Avec la possibilité sur le très court terme, les blancs peuvent devenir minoritaire aux États Unis, les juges conservateurs ne disposent pas à faire de cadeau. Il faut aussi comprendre cette décision sur cet angle. Ils mettent des balises!

    L’Observatoire des Questions Haïtiennes et Internationales

    REPLY