Gifle à Emmanuel Macron : l’agresseur condamné à 18 mois de prison

Gifle à Emmanuel Macron : l’agresseur condamné à 18 mois de prison

L’homme qui a giflé le président français, Emmanuel Macron, mardi, dans la Drôme, est condamné, ce jeudi 10 juin, à 18 mois de prison.

L’agresseur passera, le jour même de sa condamnation, sa première nuit en prison après son acte.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le verdict est tombé, deux jours après l’acte. Une peine assez sévère est infligée à l’auteur de l’agression contre M. Macron. Damien Tarel va dormir en prison, ce jeudi.

L’homme de 28 ans est condamné à 18 mois de prison, dont quatre fermes, pour avoir infligé, publiquement, une gifle au président français Emmanuel Macron. C’est le tribunal de Valence qui a rendu cette décision, assortie d’un mandat de dépôt.

Damien Tarel a reconnu avoir commis l’acte et a laissé croire que son geste était impulsif. « Je pensais pas pouvoir le voir d’aussi près », a dit l’agresseur. «L’acte est regrettable mais je n’ai aucunement envisagé de le commettre», s’est-il désolé.

En plus des 18 mois de prison, il est interdit à Damien Tarel de detenir des armes pendant cinq ans, d’exercer ses droits civiques pendant trois ans, et, définitivement, d’exercer toute fonction publique.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *