Grève à l’hôpital général : Les employés grévistes ferment les services qui fonctionnaient encore

Grève à l’hôpital général : Les employés grévistes ferment les services qui fonctionnaient encore

Après plusieurs semaines de grèves marquées par le silence des autorités étatiques, les employés grévistes de l’Hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti ont décidé de passer à une étape supérieure. En effet, ce lundi 21 mars 2022, ils ont procédé à la fermeture de tous les services encore disponibles, ce pour faire entendre leurs différentes revendications.

Ce 21 mars 2022 fait exactement un mois depuis que le syndicat des travailleurs de la santé de l’HUEH a observé un arrêt de travail. La cherté de la vie est l’une des raisons principales de ce mouvement. Pour ces employés, il devient urgent que l’Etat prenne en compte ces paramètres et leur octroye de meilleurs salaires ainsi que de meilleures conditions de travail.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Pourtant, malgré la situation alarmante du premier hôpital public du pays, aucune entente n’a été trouvée. L’Etat affiche clairement son indifférence. Ce qui a contraint le petit personnel à prendre de nouvelles mesures. En effet, les employés grévistes ont donc décidé de fermer tous les services encore disponibles à l’HUEH notamment pour le projet sida, dialyse, vaccination… Désormais, aucun service n’est disponible à l’hôpital général.

À noter que selon la présidente du syndicat, Evelyne Frémont, l’HUEH est dépourvu de matériels adéquats pour son fonctionnement et l’hygiène laisse à désirer. Ce problème subsiste depuis l’assassinat de l’ancien président d’Haïti, Jovenel Moise. « Aucun financement n’a été débloqué par le ministère de l’Economie et des Finances (MEF) en faveur de l’hôpital », a dénoncé Mme Frémont.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *