Haïti : Il n’y aura pas de président avant la tenue des prochaines élections

Haïti : Il n’y aura pas de président avant la tenue des prochaines élections

Le Premier ministre nommé, Ariel Henry, après la formation de son gouvernement inclusif composé de Claude Joseph comme ministre des Affaires étrangères et des cultes, sera chargé d’organiser les prochaines élections.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Cependant, il n’y aura pas de président provisoire avant la tenue des prochaines élections générales qui seront organisées par le chef du gouvernement, selon une source officielle qui s’est confiée au journal Le Nouvelliste.

Notons que les États-Unis a désapprouvé le choix du président du tiers Sénat Joseph Lambert comme président provisoire pour remplacer Jovenel Moïse, assassiné dans la nuit du 6 au 7 juillet 2021.

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    20 juillet 2021, 02:21

    Le pays en a assez de l’Animal Politique Joseph Lambert, un Remuant et Vereux. En tenant compte de la constitution mal amendee des Preval, Privert, Claude Moise, Enex Jean Charles… et Rosny Desroches; le pays n’a pas besoin de president provisoire.

    Dans le pays des politiciens voraces et de la societe civile Au Rabais, tout d’un coup, l’Abject Joseph Lambert etait devenu un "homme d’ouverture et de compromis."

    C’est dommage, un Jovenel (qui refusait d’etre un Vrai Moise) n’avait pas compris la societe haitienne, sinon bien avant le "pays lock" des Komokyel (tout moun ki te kont li yo), il agirait pour Conquerir les Coeurs de ceux dont leurs peres sont en Afrique. G9 pa tap bezwen vin bay bakop. Non, le president Jovenel ne l’avait pas fait, en s’amusant plutot a’ plaire aux parlementaires du PHTK, a’ son mentor politique…et son clan au sein de l’oligarchie! Le 7 juillet, le president Jovenel Moise etait seul sans les jouisseurs Guichard Dore, Mathias Pierre, Jude Charles Faustin…, Renald Luberice… et Claude Joseph. Ou’ etait Lamothe. Il avait deja les yeux rive’s vers l’avenir Nan Lib. Maintenant, il reste pantois.

    Le "pays lock" des Komokyel allait transformer le president Jovenel, mais en prenant plutot la Route du Precipice. En aucun cas, le president Jovenel ne pouvait pas reussir dans ses projets de doter le pays d’une nouvelle constitution via le referendum illegal et de recourir aux elections tipaskout a’ la Preval. Fok yo jwenn vre Rat kay yo ki manje pay kay la nan goumen pou pouvwa. Prezidan Jovenel Moise pa dwe pase pou Pertes et Profits tankou Mireille Durocher Bertin, Jean Leopold Dominique, Diego Charles ak Antoinette Duclair. Dans le cadre du systeme, la liste est longue. Enpinite ak Iminite se mak fabrik sistem nan.

    La panacee "Transition de Rupture" des Komokyel n’est plus a’ l’ordre du jour. Cap vers les elections au moment opportun!

    OQHI

    REPLY