Insécurité : Des cadres et employés de la Primature se plaignent des horaires de travail imposés par les Ressources humaines

Insécurité : Des cadres et employés de la Primature se plaignent des horaires de travail imposés par les Ressources humaines

L’insécurité continue de soulever des inquiétudes au sein de la population haïtienne. Les cadres et employés de la Primature sont tout aussi inquiets. En effet, ce vendredi 4 mars 2022, des cadres de la Primature ont dénoncé, auprès de notre agence, la pression qu’ils subissent.

” Les ressources humaines de la Primature menacent de renvoyer les employés qui partent avant 16 heures “, a dénoncé l’un des cadres qui nous a contactés. Pour eux, une telle mesure est inacceptable en raison de la situation d’insécurité qui sévit dans le pays.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

” L’heure à laquelle nous sommes tenus de quitter nos postes, soit 16 heures, n’est plus appropriée “, estiment des cadres soutenant que la montée de l’insécurité dans le pays et aussi le lieu où se situe les bureaux de la Primature (Bicentenaire) sont des raisons convaincantes pour un changement d’horaire.

Pour ces cadres et employés, la Primature doit prendre en compte ces paramètres et s’adapter à la situation afin de faciliter leur travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *