Insécurité : le CARDH enregistre plus de 200 cas de kidnapping de janvier à mars 2022

Insécurité : le CARDH enregistre plus de 200 cas de kidnapping de janvier à mars 2022

Plus de 200 cas de kidnapping ont été recensés en Haïti durant le premier trimestre de 2022, a recensé le Centre d’Analyse et de Recherche en Droits de l’Homme (CARDH).

75 cas en janvier, 81 en février et 71 en mars 2022 ont été enregistrés à travers le pays, selon la cellule d’observation et de criminalité (COC) du CARDH.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Les médecins, avocats, professeurs, cadres de l’administration publique, entre autres, sont les principales victimes des rapts, note le CARDH dans son rapport.

Le plus grand nombre de cas a été enregistré à Portail Léogane, rue Capois, Champ de mars, Avenue Christophe, Lalue, Avenue Poupelard, Bourdon, Turgeau, Canapé-Vert, souligne l’organisme que dirige Me Gédéon Jean.

De janvier à mars 2021, l’organisation avait recensé 142 cas d’enlèvement. Pour cette année 2022, une augmentation d’environ 58% est signalée. Le CARDH dit s’inquiéter que la situation n’empire si les promesses de l’international ne sont pas tenue.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *