Insécurité : le chef de gang « Izo » menace tout artiste qui déclinerait son invitation

Insécurité : le chef de gang « Izo » menace tout artiste qui déclinerait son invitation

Dans une note vocale devenue virale sur les réseaux sociaux, l’un des chefs de gang de village de Dieu, Izo, a menacé de s’en prendre aux artistes qui ne viendraient pas performer pour son anniversaire et celui de son frère d’armes, Manno, les 7 et 8 mars dans leur fief même.

Depuis cette semaine, une image faisait le tour de la toile mettant à l’affiche plusieurs figures du rap kreyol, notamment Fantom, Kolonel friz, Mechans-T, entre autres, à l’occasion de l’anniversaire du bandit de village de Dieu.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Ce dernier a menacé de mort ces artistes au cas où ils s’aviseraient de ne pas performer à la date et l’heure indiquées dans l’affiche.

« Aucun artiste qui à l’habitude de performer dans les ghettos ne peut oser récuser ma demande au risque de se faire enlever », a martelé le caïd du village de Dieu dans cette note vocale.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Si un artiste ne vient pas performer en cette occasion, je profiterai de sa prochaine sortie pour lui régler son compte », a-t-il poursuivi.

Notons que ce n’est pas la première fois que des artistes et groupes musicaux sont à l’affiche pour performer en faveur des chefs de gangs basés à l’entrée sud de la Capitale. En effet, récemment la formation « Nu-look » a fait danser « Krisla », le chef de gang de Martissant.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    8 mars 2021, 18:04

    La Vérité. Ici, il ne s’agit pas de la “verite” (grenn zaboka) des nommés René Preval (kontinye fè chimen w lavalaseman), Joanas Gué, Antonio Cheramy… et Jerry Tardieu.

    Le PM et l’ "homme fort" du Palais National passent l’État en dérision. De l’autre côté, les compatriotes ici et ailleurs, sont en train d’admirer un autre GARANT des institutions. Il n’est pas assez Chanceux comme les marasa Aristide-Preval et Jovenel, qui ne savaient pas comment utiliser la Constitution et les Lois au profit de la "nation." Mais, au moins, ce chef de gang à d’autres moyens de Persuasion… Il fait chanter l’État Anranyon, les politiciens démodés… et les oligarques.

    L’Observatoire des Questions Haitiennes et Internationales.

    REPLY