Insécurité : Rockfeller Vincent exige la destruction de Fantom 509

Insécurité : Rockfeller Vincent exige la destruction de Fantom 509

Dans un communiqué publié en date du 23 mars, le ministre de la justice et de la sécurité publique, Rockfeller Vincent, exprime son indignation suite à l’assassinat du policier Pierre Mystal Richard et la blessure par balles de l’un de ses frères d’armes.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

M. Vincent pointe du doigt les membres du groupe Fantom 509 dans cet assassinat et enjoint aux autorités judiciaires et policières à tout mettre en œuvre afin de démanteler ce « groupe de terroriste ».

A cet effet, des instructions formelles ont été passées au directeur général de la police nationale, à l’inspecteur général en chef de la PNH et au commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince, précise le document.

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    23 mars 2021, 23:40

    Ils ont dit, « Fantom509 se ekspresyon reyalite enstitisyon lapolis la sitou wo kòmandman an » selon Robenson Fils-aimé, pou reponn ak Marie Yolène Gilles.

    Un dirigeant qui était taillé pour une fonction au plus haut sommet de l’État, Il N’EXIGE JAMAIS!!! Il Agit plutôt dans le cadre de la Constitution et les Lois du pays. Dans le cas contraire, il va y avoir "peyi lock," SPNH 17, MTVAyiti, Mopod, Mache Kontre…, Unir, Pitit Dessalines… et Fantom 509. Et c’est une suite logique, au jour le jour, le Chaos et l’Instabilité.

    Le journaliste Robenson Fils-Aimé a demandé à Marie Yolène Gilles.de regarder au-delà de Fantom 509, "kòman w konprann yon polisye pa ka jwenn Kòb sou ti kat la epi ti FANM ki pa nan Lapolis la jwenn li regilyèman ?" L’État Anranyon.

    OQHI

    REPLY