Insécurité : Trois agents de sécurité de Joseph Lambert kidnappés !

Insécurité : Trois agents de sécurité de Joseph Lambert kidnappés !

Le kidnapping n’épargne personne ! Armés ou sans arme, les kidnappeurs n’ont peur de personne, semble-t-il.

Ce samedi 8 janvier au soir, trois (3) agents de la sécurité rapprochée du président du Sénat de la République, Joseph Lambert, ont été kidnappés.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

L’acte s’est produit, avons-nous appris, à Port-au-Prince, plus précisément à la ruelle Rivière. Selon certaines informations, les ravisseurs ont pris le contrôle du véhicule à bord duquel les gardes rapprochés du sénateur du Sud-est se trouvaient.

Pour l’heure, aucune rançon n’a été réclamée par les kidnappeurs. Mais, en réaction, le président du Grand corps qui s’est confié à un média local, parle d’acte d’intimidation.

Signalons que cet enlèvement des trois agents de la sécurité rapprochée de Joseph Lambert est survenue un peu plus de 24 heures avant le 10 janvier 2022, date autour de laquelle s’agite le débat sur la fin du mandat ou pas du tiers restant du Sénat de la République.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

1 Comment

  • Antoine langomier
    9 janvier 2022, 21:23

    Attention, dans un pays ou’ l’Opinion Publique n’est pas assez avisée, il pourrait bien etre d’une mise en scène d’un de nos nombreux voyous ou l’animal politique! Faux kidnapping ou pas, l’animal politique est en train de jouer sa dernière carte. Cette fois-ci, il ne trouve pas les bons mots pour attirer la bonne grace du chef des "bandits légaux." L’ami du présumé assassin John Félix Badio n’est pas comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. Et puis, en deux temps trois mouvements, animal politik vin konseye gwo pil ak konplis asasen. Les gens avisés ne manquent pas de voir les animaux politiques dans leurs manoeuvres pour continuer à dépecer la "République." Ebyen Dessalines menm se pou vwayou sèlman li te mouri. Incroyable!

    L’Observatoire des Questions Haitiennes et Internationales (OQHI)

    REPLY