Konbit San pou San (KSPS), une mobilisation citoyenne pour alimenter la Banque de sang en Haïti

Konbit San pou San (KSPS), une mobilisation citoyenne pour alimenter la Banque de sang en Haïti

À l’occasion de la commémoration du onzième anniversaire du séisme du 12 janvier 2010, le collectif Konbit San pou San, qui réunit un groupe de jeunes leaders, a lancé une activité visant à collecter du sang au profit de la banque de sang du pays. Entre autres objectifs, ces derniers veulent sensibiliser la population haïtienne sur l’importance de faire un don de sang capable de sauver une vie.

Il est 13 heures. Sur la cour de la DIGICEL où l’activité a eu lieu, plusieurs jeunes discutent, certains accueillent les nouveaux arrivants, d’autres remplissent des documents avant de faire don de leur sang au personnel médical présent. La collecte se déroule dans la bonne humeur. Pour Louino Robillard, co-initiateur de Konbit San pou San (KSPS), cette activité est organisée pour rendre hommage aux personnes victimes lors du séisme du 12 janvier 2010. Ce dernier, également co-initiateur de Konbit Bibliyotèk Site Soley (KBSS), dit être conscient de la faiblesse du système sanitaire haïtien et veut apporter son aide. Sachant que bon nombre d’Haïtiens ont perdu la vie lors de ce sinistre à cause de la non disponibilité de sang dans les banques de sang, KSPS veut renflouer la banque en sensibilisant la population sur l’importance de faire un don de sang pour sauver une vie et organiser des collectes de sang à travers le pays.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Plusieurs pochettes de sang collectées

Au cours de cette activité qui s’est déroulée avec le support de plusieurs associations, centres de santé, entreprises notamment Leaders de demain, Konbit Bibliyotek Site Soley (KBSS), E-Power, Digicel, Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS), plusieurs pochettes de sang ont été collectées en quelques heures seulement, d’après les dires d’un des membres du staff organisateur, Clara Guillaume.
Pour cette dernière, “l’activite a été une réussite vu qu’ils ont pu collecter une bonne quantité de sang”. Aussi, espère-t-elle organiser ces activités à travers le pays pour sensibiliser mais également éduquer la population.

Si faire face aux catastrophes a été bien difficile dans les années précédentes, cette fois-ci, des jeunes prennent les devants et se mobilisent. Ces derniers veulent contribuer à poser des actions solides pour prévenir les dangers qui menacent le pays. Pou yo, konbit se dènye zèl kat lan. Un façon de prôner la solidarité.

Du sang pour sauver une vie.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *