La Maison Dufort accueille la 3e édition de l’exposition « Nway Kanpe »

La Maison Dufort accueille la 3e édition de l’exposition « Nway Kanpe »

La 3e édition de l’exposition de « Nway Kanpe » s’ouvre cette année à la Maison Dufort du 12 au 31 mars. Cette exposition vise à mettre en lumière les œuvres d’art de trois sculpteurs et artistes haïtiens: Jean Eddy Rémy, Falaise Péralte et Jean Anderson Bellony à titre posthume. Mais également elle vise la sauvegarde du Village Artistique de Noailles.

En marge de la première journée de lancement de l’exposition de « Nway Kanpe », ce samedi 12 mars, une conférence de presse réunissant les organisateurs, les sculpteurs ainsi que le chargé d’affaires de l’ambassade de Suisse en Haïti, M. Fabrizio Poretti, a été organisée.

Intervenant lors du lancement de la 3e édition de l’exposition Nway Kanpe, le directeur de la fondation AfrikAmrica, Maksaens Denis, a indiqué que l’activité a été réalisée par la Fondation AfrikaAmerica, et a reçu le support de l’ambassade de Suisse en Haïti et également de la Banque Inter-Caraïbéenne de Développement.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Depuis de deux ans, AfrikAmerica a lancé le plaidoyer pour la sauvegarde de ce patrimoine de la République d’Haïti et de la Caraïbe qui est le Village Artistique de Noailles, a déclaré Maksaens Desir. Par ailleurs, il a expliqué que le Village regroupe plus de 75 foyers d’ateliers d’artistes représentant un trésor pour le pays. Cette exposition représente le travail de plus d’une dizaine d’années de ces trois artistes, a-t-il souligné, tout en espérant que cette exposition sera appréciée de tous.

Du point de vue du chargé d’affaires, M. Fabrizio Poretti, l’Ambassade de Suisse en Haïti, supportant l‘exposition de Nway Kanpe, va commencer une nouvelle programmation à partir d’aujourd’hui jusqu’en 2024 pour promouvoir tous les artistes et les activités du Village. “On aura un bon paquet pour la culture parce que la culture a un rôle crucial pour nous. Malgré qu’il y a beaucoup de choses à faire en Haïti avec la reconstruction de la péninsule du sud dévasté après le séisme du 14 août, mais la culture c’est un pont visant à faire connaître Haïti autrement”, a-t-il dit.

Jean Eddy Rémy, Président de l’Association des Artistes et Artisans de Croix-des-Bou- quets(ADAAC), membre de la Fondation AfricAméricA, membre fondateur du centre culturel SELIDE à Croix- des-Bouquets, et également exposant ne cache sa satisfaction d’être parmi ces artistes pendant l’exposition de Nway Kanpe. “Le problème c’est lorsqu’un artiste a produit une œuvre et qu’il soit dans l’impossibilité de la présenter. Il sera frustré”, a t-il déclaré. Par ailleurs, il a déploré la fuite des artistes et artisans vers d’autres pays en quête d’une vie meilleure. Il appelle les bailleurs à continuer à supporter les artistes. Car dit-il, d’autres artisans ont besoin d’être en vue.

Falaise Péralte, de son côté, invite le public à déchiffrer avec sa propre compréhension en dépit des écriteaux prescrits sur les travaux artistiques. Car, pour lui, un autre sens peut émerger de la compréhension du public. Il a conclu pour dire qu’il a appuyé la démarche d’AfrikAmerica, de l’ambassade de Suisse et de Remy Jean Eddy.

Jean Anderson Bellony, exposant à titre posthume, a reçu un vibrant hommage des organisateurs. Pour le chargé d’affaires de l’ambassade de Suisse en Haïti, la disparition de Bellony était un choc lorsqu’il a appris son décès alors qu’il était très avancé dans un dialogue avec les artistes du Village de Noailles pour réfléchir dans quelle mesure la branche culturelle de l’ambassade de Suisse pouvait supporter les artisans.

Les organisateurs de l’événement invitent le public à venir visiter les œuvres de ces trois artistes qui présentent « les meilleures de leurs œuvres artistiques » qui sont à l’exposition de Nway Kanpe du 12 au 31 mars de 10h AM à 5h PM à la Maison Dufort, à la rue du travail au numéro 9.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *