La Russie prevoit des sanctions contre les pays refusant de payer le pétrole russe en roubles

La Russie prevoit des sanctions contre les pays refusant de payer le pétrole russe en roubles

Après l’adoption de nouvelles mesures concernant la vente du pétrole russe en roubles aux pays inamicaux de l’Occident, le numéro un du Kremlin, Vladimir Poutine, passe à l’action. Dès ce vendredi 1er Avril 2022, la Russie envisage de suspendre les contrats en cours de certains pays.

Sans un compte bancaire en roubles, les acheteurs venus de pays “inamicaux” ne seront plus en mesure d’acheter du pétrole russe. C’est le président de la Russie qui l’a personnellement annoncé, lors de son passage à la télévision.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Ayant pris un décret en ce sens, ce dernier stipule que les acheteurs sont tenus d’ouvrir des comptes en roubles dans des banques russes. « Et de ces comptes, ils devront payer le gaz livré et cela dès demain », a précisé Valdimir Poutine expliquant que des sanctions sont prévues en cas de refus.

A noter que malgré cette décision du Kremlin, ce changement de devise n’aura aucun impact sur les volumes ou les prix. Le porte-parole du Kremlin l’a garanti. « Pour celui qui reçoit le gaz russe, qui paye les livraisons, il n’y a dans les faits aucun changement. Ils acquièrent juste des roubles pour le montant en devise qui est prévu dans le contrat », a-t-il rapporté.

Il faut comprendre que cette décision vient renforcer la monnaie russe qui a pas mal été victime des sanctions prises par les Etats-Unis et plusieurs pays de l’Occident depuis la guerre en Ukraine. D’après BFMTV, un média français, après avoir considérablement dévissé dans la foulée du début de l’offensive russe le 24 février, elle revient à des niveaux proches de ceux enregistrés avant l’assaut.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *