Lancement de la première édition de la “Semaine du climat”

Lancement de la première édition de la “Semaine du climat”

En présence de plusieurs représentants d’organisation internationales, de fonctionnaires de l’Etat notamment ceux du Ministère de l’Environnement (MDE), le Ministre de l’Environnement, Abner Septembre, a procédé, ce mardi 1er décembre, au lancement de la première édition de la semaine du climat, dans les locaux de la SONAPI. Du 1er au 8 décembre qui marquera la Journée mondiale du Climat, des mobilisations et sensibilisations sont prévues.

C’est autour du thème : “Changement climatique, gouvernance, jeunesse-science-art, éco-métiers, quelles perspectives pour Haïti dans le contexte actuel?” que cette activité se déroulera. D’après les déclarations du ministre Septembre, l’objectif étant de mobiliser et de sensibiliser la population et les acteurs clés autour de la question climatique.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Ce dernier a exposé l’ensemble des actions entreprises par le MDE, malgré le contexte difficile lié à la Covid-19. L’élaboration de documents de projet CBIT (Renforcement des institutions nationales en Haïti pour répondre aux exigences de transparence de l’Accord de Paris) ; le processus d’évaluation des besoins en technologie ; le renforcement des capacités de l’AND pour accéder aux fonds vert climat sont, entre autres, les activités déjà lancées. En ce sens, le ministre plaide en faveur d’une “appropriation des instruments politiques et stratégiques auprès des haut-placés dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques”.

Aussi, le ministre croit important l’implication des étudiants dans cette lutte. D’où son appel lancé au secteur universitaire afin d’établir de solide base scientifique dans cette lutte. L’atelier de renforcement des capacités poursuit ce but afin de permettre à la population de s’informer et participer à la réduction des gaz à effet de serre.

Notons que cette Semaine du climat est possible grâce aux supports du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), la FAO, la Croix-Rouge Haïtienne, la Croix-Rouge Néerlandaise.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *