Laurent Lamothe : « le 7 juillet 2021, ils ont assassiné un rêve »

Laurent Lamothe : « le 7 juillet 2021, ils ont assassiné un rêve »

A l’occasion du 1er anniversaire de l’assassinat du président Jovenel Moïse, l’ancien Premier ministre Laurent Salvador Lamothe, dans un message de 7mn environ, continue d’exiger justice en faveur de la victime.

Déjà 365 jours écoulés, et l’enquête sur l’assassinat crapuleux du président Moïse est au point mort, regrette l’ancien chef de gouvernement sous la présidence de Michel Martelly. « Ce n’était pas l’assassinat d’une personnalité. Ils ont asssassiné une réforme, un programme, un idéal, un rêve », souligne Laurent Lamothe.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Jovenel Moïse était conscient que son combat au bénéfice du peuple haïtien pouvait lui coûter la vie, fait savoir M. Lamothe. Selon ses dires, le président Moïse voulait que chaque Haïtien ait accès aux services sociaux de base. Ses actions visaient à changer les conditions de vie des Haïtiens, même ceux des zones les plus reculées, croit l’ancien ministre de la Planification.

Il est mort pour avoir le rêve d’offrir une Haïti meilleure à chaque haïtien. Selon l’ex chef de gouvernement, Jovenel Moïse a été emporté par le système qu’il combattait.

« Quand est ce que les assassins qui courent encore les rues seront capturés? » se questionne Laurent Lamothe. L’ex chef de la Primature a réitéré son engagement à exiger justice en faveur du 58e président d’Haïti, lâchement assassiné dans sa chambre il y a un an jour pour jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *