Le mouvement Toutouni appelle le secteur patronal à prêcher par l’exemple

Le mouvement Toutouni appelle le secteur patronal à prêcher par l’exemple

Dans une note de presse, le “Mouvement National pour la Transparence-Toutouni” (MNT) dit prendre acte de la note de conjoncture du regroupement patronal haı̈tien publiée le 23 août 2022. La structure souhaite que cette note soit la fin du silence du secteur privé face à un contexte historique fragile où toute indifférence vaut complicité.

Selon le MNT, les hommes et les femmes d’affaires n’ont eu de cesser d’accuser une réticence à s’assumer comme acteurs appelés à jouer un rôle dans le processus de recherche d’un consensus indispensable au devenir collectif d’Haïti.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Si la structure a salué les bonnes intentions de la note du secteur patronal qui appelle à une conscience citoyenne en vue d’une solution à la crise multidimensionnelle qui ronge le pays, elle a, par ailleurs, souligné les limites de la démarche telle qu’exprimée par la note du 23 août 2022. Elle redoute de ne pas tomber dans le piège des tergiversations. Elle demande aux hommes et femmes d’affaires, qui dénoncent avec brio la situation actuelle, de faire preuve de pragmatisme, car dit-elle, notre société en plein chaos est déjà engagée dans une course contre la montre.

Le MNT souhaite que le secteur privé mette en place un comité ayant la charge de rencontrer les protagonistes politiques et les gouvernants, de discuter des termes d’un accord inter-haïtien pour l’établissement d’un climat sécuritaire favorable à la tenue d’élections générales démocratiquement acceptables dans 18 mois au maximum.

Parallèlement, l’organisation appellent les hommes et femmes d’affaires qui s’estiment respectueux des normes établies, à dénoncer leurs pairs impliqués dans la contrebande, dans l’évasion fiscale, dans l’armement des gangs, et tous les autres crimes économiques et/ ou politiques préjudiciables au peuple haıẗien. «Cette démarche rendra justice au secteur sain du secteur privé des affaires appelé à s’engager dans la construction d’une Haı̈ti nouvelle», a indiqué la structure.

Le MNT invite le secteur patronal à identifier les grandes réformes ainsi que les causes structurelles d’exclusion de la majorité nationale en vue de la mise en place institutionnelle étatique non-négligeable qui doit aller au-delà d’un mandat présidentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *