Le prix du gaz propane ne cesse de grimper sur le marché

Le prix du gaz propane ne cesse de grimper sur le marché

Le propane, un marché en pleine extension en Haïti. De plus en plus de familles en dépendent pour la cuisson de leurs nourritures et d’autres utilisations. Malheureusement, comme de nombreuses activités dans le pays, ce secteur semble échapper aux contrôles de l’État. Le prix de ce produit n’arrête pas d’augmenter, compliquant davantage le quotidien de la population déjà en proie à de nombreuses difficultés.

Alors que le pétrole occupe pratiquement tous les esprits en Haïti, en raison de la flambée des prix sur le marché international, le coût du gaz propane également ne cesse d’augmenter sur le marché local.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

La bombonne de 25 livres qui coûtait l’année dernière 800 gourdes, aujourd’hui les citoyens doivent débourser 1750 gourdes pour le remplir.

Des citoyens s’insurgent contre la passivité des autorités gouvernementales, du fait de n’avoir adopté aucune disposition visant à réguler ce secteur, afin d’alléger le poids pour les petites bourses.

« Les dirigeants du pays n’accordent pas d’importance au sort de la population, l’argent se fait rare, en raison de la crise économique et financière. En plus tout cela, une insécurité chronique empoisonne la vie des citoyens », a lâché un père de famille rencontré dans une station de service.

De son côté, une jeune dame se montre très critique par rapport aux pompistes qui, dit-elle, varient les prix du gaz propane d’une station-service à une autre. Elle appelle les instances concernées, notamment le ministère du commerce, à remplir leurs missions en vue de corriger cette situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *