Le secteur de la presse à couteaux tirés sur le choix de son représentant au CEP

Le secteur de la presse à couteaux tirés sur le choix de son représentant au CEP

Les associations de presse haïtienne se sont livrées dans une bataille pour désigner leur représentant au sein du CEP d’Ariel Henry, qui met le cap vers les prochaines élections.

Certaines d’entre elles n’endossent pas le choix qui a été fait et n’hésitent pas à le critiquer ouvertement. C’est le cas pour l’ANMH, ayant à sa tête M. Jacques Sampeur. D’un autre côté, l’AJH qui ne partage pas l’idée d’une quelconque intégration au nouveau CEP, cependant il a dénonce une manœuvre d’exclusion.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

L’ANMH, par le biais de son président M. Jacques Sampeur, a déclaré qu’elle ne s’embarquera pas dans le nouveau CEP et dit n’avoir pas désigné de candidat devant faire partie de ce nouveau collège électoral.

Cependant, M. Jacques Desrosiers de l’AJH a fait savoir que l’AMIH et l’ANMH étaient en concertation pour désigner un représentant du secteur dans le CEP à son insu, alors qu’ils s’étaient mis d’accord sur le principe de ne pas intégrer le CEP d’Ariel Henry, lors d’une réunion. Il a insisté que le choix qui a été fait est celui de l’AMIH et l’ANMH.

Apres une première tentative échouée en août 2021 dernier pour mettre sur pied un conseil électoral provisoire, le PM Ariel Henry s’est encore une fois lancé dans une course contre la montre pour former une nouvelle équipe électorale, en vue de la tenue des prochaines élections.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *