Le substitut commissaire du gouvernement, Yvenne Tibeau, mis en disponibilité pour faute administrative grave

Le substitut commissaire du gouvernement, Yvenne Tibeau, mis en disponibilité pour faute administrative grave

Moins d’une semaine après avoir demandé à l’Inspecteur général en chef de la police nationale, Frantz Jean François, de mener en état Carl Henry Boucher, le ministre de la justice et de la sécurité publique, Rockefeller Vincent, a décidé de mettre le substitut commissaire près le tribunal de première instance de Port-au-Prince en disponibilité sans solde, pour faute administrative grave.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Une correspondance portant la signature du ministre Rockefeller Vincent a été acheminée au concerné en date du 23 mars. Ce document entre en application dès sa réception.

Yvenne Tibeau devait auditionner le lundi 22 mars dernier l’Inspecteur général Carl Henry Boucher pour « son implication présumée dans l’assassinat des policiers à Village de Dieu » le 12 mars dernier, lit-on dans une requête adressée à l’inspection générale de la PNH.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *