« Les injections de la BRH ne serviront à rien sans la stabilisation du taux de change », selon Enomy Germain

« Les injections de la BRH ne serviront à rien sans la stabilisation du taux de change », selon Enomy Germain

La banque centrale a injecté, encore une fois, vendredi 2 septembre, 5.000.000 de dollars sur le marché dans le souci d’apaiser le coût de la vie et de tenter d’apporter un élément de solution à la crise de carburant à laquelle le pays est confronté.

En réaction, l’économiste Enomy Germain a fait savoir que si aucune disposition n’est prise, de nature à maintenir la stabilité du taux de change, ces injections en série n’apporteront aucune solution à la crise multidimensionnelle que connait le pays.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Toutefois, Enomy Germain dit constater une baisse des prix pratiqués, par rapport à la réduction du taux de change. Cependant, elle ne suffit pas à faire calmer la tension.

« Il y a une baisse trop sensible au niveau du taux de référence », a soutenu Enomy Germain qui s’en prend aux institutions financières et aux banques commerciales qui, dit-il, refusent de vendre le dollar. Voilà pourquoi il plaide en faveur de mesures drastiques afin de surveiller les acteurs et mieux contrôler le marché.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

1 Comment

  • Jean Robert aCharkes
    4 septembre 2022, 09:58

    3 choses sont necessaires pour stabilisee la gourde:
    Le tourisme, l’exportation de produits locaux, et la stabilite politique.
    Haiti ne possede aucun des 3.

    REPLY