Les sapeurs-pompiers brûlés dans l’explosion d’un camion citerne, en mauvais état à l’hôpital

Les sapeurs-pompiers brûlés dans l’explosion d’un camion citerne, en mauvais état à l’hôpital

Les sapeurs-pompiers, victimes de l’explosion du camion citerne à Ona-ville le 30 avril dernier, connaissent la double peine sur leurs lits d’hôpitaux, rapportent des proches des victimes.

L’état de santé de ces agents qui ont dû faire face à ce feu d’enfer se dégrade, a confié une source à la redaction de Haïti 24.

Selon cette dernière, ces sapeurs-pompiers risquent le pire si aucune mesure n’est adoptée afin de leur permettre d’aller se faire soigner à Cuba.

Ainsi, elle (la source) sollicite le support des autorités afin de leur faciliter la tâche, soulignant que leur transfert coûtera environ 45 mille dollars.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Par ailleurs, cette source, également proche de l’une des victimes, dénonce la prise en charge de ces patients à l’hôpital Bernard Mevs.

« L’administration de l’hôpital se soucie plus d’argent que de la santé des patients », déplore-t-elle.

Rappelons qu’un cameraman de la Télévision Caraïbes, Dieunord Joseph, qui retransmettait l’accident en direct, a été également victime de cette explosion et a succombé à ses blessures après avoir été admis à l’hôpital Bernard Mevs.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *