L’insécurité fait rage, Jovenel Moïse annonce des mesures

L’insécurité fait rage, Jovenel Moïse annonce des mesures

Le président Jovenel Moïse a assisté à une réunion du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN). Des sujets importants ont été abordés, entre autres, les conditions générales de sécurité dans le pays. À l’issue de cette réunion le chef de l’État annonce que des mesures ont été prises en vue contrecarrer les actes de kidnapping et de banditisme.

Sans rendre publiques les décisions qui ont été prises, Jovenel Moïse demande à l’unité de lutte contre la corruption, au ministère des finances, à la banque centrale et à l’unité Centrale de Renseignements Financiers ( UCREF) de travailler en synergie afin de retracer l’argent susceptible d’avoir un lien avec le kidnapping.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

En matière de lutte contre le trafic d’armes et de munitions, le locataire du palais national annonce que des instructions seront passées afin de renforcer les services de contrôle au niveau des douanes. Les Ports de St-Marc, Port-de-Paix et Lafito seront mieux surveillés, promet Jovenel Moïse.

Parallèlement, il ordonne au ministre de la justice et de la sécurité publique, Rockfeller Vincent, d’établir une ligne téléphonique gratuite 24/24 pour signaler les cas d’enlèvement. La police dispose déjà d’un centre d’appel capable de recevoir 500 appels téléphoniques par heure, selon Jovenel Moïse. Ce dernier demande à la population de collaborer avec la police afin de mettre un terme à ce fléau.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *