L’opposition tente une nouvelle fois de trouver une sortie de crise

L’opposition tente une nouvelle fois de trouver une sortie de crise

La DIRPOD, EN AVANT, ENTENTE, FND, MTVHAITI et OPERASYON TÈT ANSANM, ces six (6) structures politiques de l’opposition proposent un accord pour tenter de trouver une issue à la crise qui sévit dans le pays. Une solution sans Jovenel Moïse. L’opposition continue de rejeter toute idée de cohabiter avec l’actuel occupant du palais national.

Cet accord politique signé le 5 Juin 2021 pour une sortie de crise prévoit « la formation et l’installation d’un gouvernement d’Entente Nationale dont la mission principale est le rétablisssement d’un climat de sécurité et de paix sociale en vue d’aboutir dans un délai techniquement possible à des élections crédibles, inclusives et transparentes ».

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Ces partis politiques continuent d’exiger le départ de Jovenel Moïse qui sera remplacé par un Premier Ministre choisi par une Commission de Mise en Œuvre de l’accord.

Les partis signataires restent ouverts à tous les autres partis politiques et organisations de la société civile, selon la note.

Les 6 structures politiques ont signé cet accord à la veille de l’arrivée en Haïti d’une mission de l’OEA pour tenter de résoudre la crise.

L’organisation des États américains (OEA), selon une annonce publiée sur le compte officiel de l’organisation hémisphérique le jeudi 27 mai 2021, avait prévu d’envoyer une mission en Haïti. Celle-ci devra faciliter le dialogue et conduire à des élections libres, transparentes et équitables dans le pays.

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Eliezer Victor
    7 juin 2021, 01:13

    Ils ont tout simplement l’envie, de passer quelque temps au pouvoir. L,idée est de continuer de piller la caisse de l,État.
    Nous en avons assez. Referandòm +Eleksyon = Retablissement de l,ordre Constitutionel.

    REPLY