L’UNNOH demande a Ariel Henry de plier bagages

L’UNNOH demande a Ariel Henry de plier bagages

L’Union Nationale des Normaliens-nes d’Haïti (UNNOH) a réclamé le départ du premier ministre Ariel Henry de la primature. Au cours d’une conférence de presse ce jeudi 13 juillet 2022, le professeur Josué Mérilien a plaidé en faveur de la mise en place d’une nouvelle équipe gouvernementale.

En effet, le militant politique estime que le premier ministre Ariel Henry n’a pas sa place à la tête du pays, en raison notamment des soupçons de son implication dans l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moïse. Le professeur demande au chef du gouvernement de se mettre à la disposition de la justice.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

M. Merilien demande aux signataires des accords de Montana et de Pen, qui ont annoncé le 11 janvier dernier avoir trouvé un consensus, de s’atteler à la tâche, afin de doter le pays de nouveaux dirigeants, capables d’apporter des solutions aux problèmes que confronte la population.

D’un autre côté, le syndicaliste appelle la population à reprendre le flambeau de la mobilisation, pour dénoncer l’insécurité chronique aggravée par les incessants cas d’enlèvements et la flambée des prix des produits de première nécessité, provoquée par l’augmentation des prix des produits pétroliers à la pompe.  

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *