Mathias Pierre installé dans ses nouvelles fonctions

Mathias Pierre installé dans ses nouvelles fonctions

Nommé par arrêté présidentiel, Mathias Pierre est entré dans ses nouvelles fonctions en tant que ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des questions électorales et des relations avec les Partis politiques, ce vendredi 15 janvier 2021.

C’est le Premier ministre Joseph Jouthe qui a procédé à l’installation du nouveau ministre délégué Mathias Pierre. Pour le Chef du gouvernement, le citoyen Mathias Pierre est pleinement capable d’assumer son nouveau rôle tout en contribuant à créer un climat paisible pour la réalisation des prochaines élections suivant les objectifs fixés.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Dans son discours de circonstance, Mathias Pierre a assuré vouloir “mettre tout en œuvre pour la réalisation de bonnes élections honnêtes, démocratiques, inclusives, participatives au cours de l’année 2021”. Ainsi, veut-il permettre au peuple haïtien de choisir les concitoyens qu’il juge capable de le représenter ou de le diriger.

Affirmant être prêt à jouer un rôle d’intermédiaire entre les institutions étatiques, organisatrices ou financières des élections, des partenaires internationaux et les partis politiques, le nouveau ministre délégué est conscient des divergences qui existent au sein de la politique haïtienne. Aussi, envisage-t-il d’appliquer des stratégies appropriées pour la réalisation de bonnes élections avec la participation de tous.

Les élections 2021 sous l’égide de la nouvelle constitution?

Au cours de son installation, à la Primature, en tant que ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des Questions électorales et des Relations avec les Partis politiques, Mathias Pierre a annoncé qu’il existe de forte probabilité que les élections prévues pour l’année 2021 se déroulent sous l’égide de la Nouvelle Constitution.

D’après ses déclarations, dans le cas où le peuple haïtien serait favorable à la Nouvelle Constitution, l’administration de Moïse-Jouthe organiserait des élections sous l’égide de celle-ci. A contrario, il serait organisé sous l’égide de la Constitution de 1987.

Laika Mezil

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    15 janvier 2021, 21:48

    Il n’est pas mauvais de connaitre le PROFIL des profiteurs d’une époque à l’autre. Quelques extraits d’un article de Rezonodwes sur Mathias Pierre, ancien co-équipier de Jean Charles Moise. “A une vingtaine de jours de la fin de son mandat constitutionnel, Jovenel Moïse a nommé l’homme politique et entrepreneur Mathias Pierre comme ministre Délégué auprès du premier ministre chargé des questions électorales et des relations avec les partis politiques.”

    L’auteur de l’article ne manquait pas de nous montrer la longueur du joveneliste de circonstance, “très acide envers le président Jovenel Moïse, durant la longue campagne électorale 2015-2017, Mathias Pierre, qui, entre-temps, avait connu des problèmes financiers et dont certains biens ont été saisis par ses créanciers, avait accepté de légitimer le régime Tet Kale et a participé à la séparation de “gâteau,” entre différents partis politiques proches du pouvoir à travers le Comité de Suivi pour le Financement et l`Institutionnalisation des Partis Politiques (COSFIPP). Ses apparitions dans les médias, bien que devenues rares, ont été toujours, ces derniers temps, orientées dans le sens de l’administration Moïse, en dépit de la mauvaise gouvernance, de la corruption et de la répression caractérisant le régime Tet Kale.”

    Décidément le nommé Pierre a un faible pour les Moise. Mwen pa konn si Jean Charles ka tounen Moise nan Bib la. Men pou Jovenel se fini, Li paka Moise nan lavi l. Point Barre.

    REPLY