Migration: 8544 Haïtiens expulsés des États-Unis depuis le début de l’année

Migration: 8544 Haïtiens expulsés des États-Unis depuis le début de l’année

8544 Haïtiens arrivés illégalement aux États-Unis ont été refoulés en Haïti depuis le début de l’année 2022. Selon l’OIM, ces chiffres pourraient être doublés si on prenait en considération les données de 19 septembre 2021 à avril 2022, qui s’élèvent à 21 380 déportés.

Contrairement aux migrants Ukrainiens fuyant l’invasion russe, les Haïtiens en quête d’une vie meilleure et qui sont en proie à la violence des gangs ne sont pas bienvenus aux États-Unis. Nombre d’entre eux ont été déportés à leur arrivée.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Selon un rapport de l’agence de l’ONU pour les migrations (OIM) qui prend en charge les migrants refoulés en Haïti, les États-Unis se classent en première position parmi les pays qui font le plus de déportations par voies maritime et aérienne, suivis de Bahamas, deuxième, Cuba, troisième, et les Îles Turques et Caïques qui arrivent juste en quatrième position.

11 620 personnes ont été déportés au cours des quatre premiers mois de l’année, d’après l’OIM, 74% viennent des États-Unis, soit 8 544, 13% du Bahamas, avec 1 505 rapatriés, et 9% de Cuba, avec 1 057 expulsés. Il y a également les îles Turques et Caïques qui ont expulsé 468 Haïtiens.

De 19 septembre 2021 à avril 2022 , au total 21 380 migrants haïtiens ont été rapatriés des États-Unis. Notons que ce rapport ne tient pas compte des dizaines de milliers de compatriotes expulsés par voie terrestre par la République Dominicaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *