Mobilisation populaire : Une pompe à essence incendiée au Cap-Haïtien

Mobilisation populaire : Une pompe à essence incendiée au Cap-Haïtien

Moins de vingt-quatre (24) heures après l’annonce du premier ministre sur l’augmentation du prix du pétrole à la pompe, des manifestants de plusieurs grandes villes du pays crachent leur colère contre cette décision. Au Cap-Haïtien, des manifestants ont incendié une station-service située à la rue 6-A.

« Nous exigeons la disponibilité du carburant, non l’augmentation de son prix », scandaient les manifestants. Ils accusent les propriétaires des stations-services d’entreprendre le commerce illicite du carburant.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Des sapeurs pompiers ont été dépêchés sur place pour contenir le feu et éviter de graves dommages collatéraux. Sur leur passage, les manifestants ont tenté d’incendier une autre pompe à essence à la rue 9-A. N’était-ce la vigilance des habitants du quartier, elle aurait connu le même sort.

Rappelons que le gouvernement d’Ariel Henry a déjà augmenté, en décembre de l’année dernière, le prix du pétrole à la pompe. Cette fois, cette annonce du chef du gouvernement intervient dans un contexte marqué par une crise économique sans précédent. En effet, c’est la première fois que le taux d’inflation a atteint près de 30% depuis plus de dix ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *