« NOU PAREH » prêche l’évangile du dialogue au regard des prescrits démocratiques

« NOU PAREH » prêche l’évangile du dialogue au regard des prescrits démocratiques

Dans une proposition de sortie de crise, le directoire du parti NOU PAREH s’inspire du principe directeur selon lequel « aucun sacrifice n’est trop grand, quand il s’agit de l’intérêt de la nation » . Cette proposition est le fruit d’une série de rencontres et de discussions entre les différents acteurs et protagonistes, membres du secteur privé des affaires, de la société civile et autres, en quête d’une issue à la crise actuelle.

Le bien-fondé de cette démarche se justifie par l’impérieuse nécessité d’éviter l’accélération de la descente aux enfers d’Haïti, en proie à des crises structurelles multiples et fatiguées des querelles intestines, fait remarquer le président du Parti Ronsard St Cyr.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Tout en saluant la vigilance exercée par l’opposition politique haïtienne, NOU PAREH s’inquiète des positions extrémistes et appelle à un dialogue autour d’une même table pour sauver « le peu qui reste de notre chère Haïti ». Nou PAREH dit reconnaître les efforts du président de la République Jovenel Moïse qui, au cœur d’un pays polarisé en plus des périodes d’instabilité du début de son mandat, continue à mettre en œuvre ses promesses de campagne.

Le parti rappelle que les positions extrémistes n’ont pour unique effet l’attisement des clivages et le déchirement entre les différentes couches de la société haïtienne, freinant aussi toute possibilité d’entente sur un projet commun au profit de la grande majorité qui patauge dans la misère la plus abjecte.

Face à la détérioration des conditions de vies de la population, face à l’insécurité grandissante, la prolifération des gangs armés et des discours haineux alimentés par plus d’un, laissant présager des jours sombres, NOU PAREH entend proposer, les voies à prendre pour éviter cet imbroglio socio-politique qui ne fera qu’affaiblir les structures etatiques déjà chancelantes.

Ronsard St Cyr préconise : un dialogue franc entre les protagonistes dans le respect des prescrits démocratiques; une détermination sans réserve tant du côté de l’exécutif que celui de l’opposition pour aboutir à un consensus; un dépassement de soi ds acteurs au delà des clivages pour le bien-être de la collectivité.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    28 janvier 2021, 20:15

    Tout patwon mèt "NOU PARE" a pase yo lage peyi a nan Movèz Gouvènans (MG) ak KAO. Misye te nan Lavalas marassa Aristide-Preval, yo grennen MG ak KAO. Misye pase nan PHTK Martelly-Jovenel, se MG ak KAO, pirèd!

    Kounye a se tout kalite Retay Lavalas ki bezwen mete do Jovenel Moise atè ak lot Sousè PHTK yo. Peyi a pran nan chat konnen rat konnen. Rat Lavalas ak rat PHTK paka nan okèn Dyalog Fran. Sa se yon minimom pou mèt "NOU PARE."

    Protagonis yo pat pase nan okèn Lekol La Patri. Se pa yon aza, Echek Lavalas ak Alye yo te kale PHTK ak Alye yo. Poko gen lot sektè ki emèje sou sèn politik la, Echek PHTK ak Alye yo remete Lavalas ak Alye yo sou moun.

    Lit pou Liberasyon pou Pèp toujou long…

    REPLY