Pénurie de carburant : Deuxième journée de grève réussie

Une fois de plus, les activités commerciales et scolaires ont été paralysées, ce mardi 26 octobre 2021. Que ce soit dans la capitale, ou les autres grandes villes du pays, Cap-Haïtien, Hinche, Gonaïves…, la grève est respectée.

C’est une situation généralisée. Pour protester contre la pénurie de carburant qui affecte toutes les entreprises et les institutions privées et publiques, les centres médicaux, le secteur du transport en commun a invité les membres population à rester chez eux. Ce qui porte un coup dur à l’économie du pays, selon l’économiste, Etzer Émile.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

De plus, la hausse du prix du carburant, ces derniers jours, n’a fait qu’attiser la colère de plus d’uns. Pour Etzer Émile, cela affecte les familles les plus démunies, les conducteurs de tap-tap, le Trésor public, les entreprises privées et publiques, les hôpitaux…

Pourtant, malgré le ralentissement des activités scolaires et commerciales, le gouvernement dirigé par le Dr Ariel Henry, n’a proposé aucune solution.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *