Rareté de carburant : L’Anapross dénonce les actes des bandits qui affectent la distribution de ce produit

Rareté de carburant : L’Anapross dénonce les actes des bandits qui affectent la distribution de ce produit

Pour l’ANAPROSS, la rareté des produits pétroliers dans le pays qui perdure depuis ces derniers mois est liée étroitement à l’insécurité et à une demande plus élevée que le commande passé par le Bureau de monétisation des programmes d’aide au développement (BMPAD).

C’est au cours d’une intervention à l’émission “Panel Magik” que le trésorier et porte-parole de l’ANAPROSS, Marc-Antoine Nesi, a tenu ses propos. Ce dernier a dénoncé les bandits qui interceptent les camions en provenance de varreux, empêchant l’approvisionnement des stations d’essence.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

“Les bandits interceptent  beaucoup de camions qui quittent le terminal pétrolier de Varreux. Ils capturent ceux qui se dirigent vers le grand Sud ainsi que le grand Nord. Le danger est imminent. Le chauffeur doit affronter sans cesse des hommes armés qui ont une grande capacité de saisir le camion”, a-t-il déclaré.

En plus de la récupération illégale du produit pétrolier, Marc-Antoine Nesi a souligné que les chauffeurs sont kidnappés et forcés d’appeler les propriétaires des stations de services pour une demande de rançon. Une situation difficile. “Cela soulève l’inquiétude des compagnies pétrolières ainsi que des propriétaires de stations d’essence”, dit-il.

Les solutions proposées par l’État et les autorités policières d’accompagner les chauffeurs à Varreux ne suffisent pas. Pour M. Nesi, la police ne sera pas toujours en mesure de les accompagner. D’où son cri de désespoir lancé aux autorités pour trouver d’autres solutions.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *