Roland Garros : frappée d’une amende de 15 000 dollars, Naomi Osaka menacée d’expulsion

Roland Garros : frappée d’une amende de 15 000 dollars, Naomi Osaka menacée d’expulsion

La star japonaise d’origine haïtienne, Naomi Osaka, est frappée d’une amende de 15 000 dollars par les responsables de Roland-Garros pour avoir boycotté la conférence de presse obligatoire après chaque match, ce dimanche. En cas de récidive, le numéro deux mondial risque d’être expulsée du tournoi.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Comme elle l’avait annoncé mercredi, Naomi Osaka a refusé de se présenter à la salle de conférence pour répondre aux questions des journalistes, après sa victoire contre Maria Tig. Pour justifier sa décision, elle a dit vouloir préserver sa santé mentale.

« Naomi Osaka a choisi aujourd’hui (dimanche) de ne pas honorer ses obligations contractuelles envers les médias. Le superviseur de Roland-Garros lui a donc infligé une amende de 15.000 dollars », a fait savoir les responsables du tournoi dans un communiqué.

« Suite au manque d’engagement de Naomi Osaka, l’Open d’Australie, Roland-Garros, Wimbledon et l’US Open lui ont écrit conjointement pour s’assurer de son bien-être et lui offrir leur soutien, souligner leur engagement envers le bien-être de tous les athlètes et suggérer un dialogue sur ces questions. Ils lui ont également rappelé ses obligations, les conséquences de leur non-respect et le fait que les règles doivent s’appliquer de la même manière à tous les joueurs », ont expliqué les tenants du Grand Chelem qui réunit quatre compétitions de tennis.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *