Société : CESPHA continue de plaider en faveur des droits des personnes handicapées

Société : CESPHA continue de plaider en faveur des droits des personnes handicapées

Le centre de support aux personnes handicapées (CESPHA) a organisé , ce vendredi, une série d’activités, des ateliers de débat, de projection entre autres, dans le cadre de la célébration de son sixième anniversaire. Les responsables du CESPHA en ont profité pour présenter le bilan de leur réalisation.

« Nous avons aidé plus de 25 jeunes handicapées à boucler leurs études. Nous avons distribué des kitts scolaires à des enfants handicapés », a déclaré le coordonnateur de CESPHA, Watson Saintil avant d’ajouter que le CESPHA a également organisé plusieurs séances de travail sur le droits des personnes handicapées.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Six ans après, le numéro 1 du CESPHA dit constater que le problème d’exclusion et de discrimination auquel font face les personnes handicapées est loin d’être résolu.

« Il y a quelques avancées, cependant il reste encore beaucoup à faire pour pallier ce problème », a soutenu M. Saintil. Il évoque l’accessibilité des personnes handicapées, appelant ainsi l’Etat à assumer ses responsabilités à cet effet.

Selon des données communiquées par le Système d’Information du Ministère des Affaires Sociales et du Travail (SIMAST), en 2018, le bureau du Secrétariat d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées (BSEIPH) a réalisé une enquête pour enregistrer 53 783 personnes vivant avec un handicap en Haïti à l’aide d’un nouveau module handicap dans près de 60 communes du pays.

Le manque d’accès aux services sociaux de base, constitue un handicap à l’épanouissement de leur droit. En effet, toujours selon le document, les handicaps liés à la mobilité physique sont les plus fréquents en Haïti et touchent 43% des répondants. Des difficultés importantes de vision, de cognition et l’incapacité à prendre soin de soi touchent entre 21 % et 27 % des personnes interviewées. Les difficultés d’audition et de communication touchent respectivement 11 % et 14 % des personnes handicapées interrogées.

Des chiffres qui prouvent qu’en dépit des efforts déployés par les autorités, parvenir à une société équitable où les droits des personnes handicapées sont respectés, est loin d’être effective.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *