Soupçonné d’implication dans un scandale de Kidnapping, Ritchy Jean Baptiste apporte des précisions

Soupçonné d’implication dans un scandale de Kidnapping, Ritchy Jean Baptiste apporte des précisions

Ricthy Jean Baptiste, fils de l’homme d’affaires Eric Jean Baptiste, a apporté, ce mercredi, des précisions autour du scandale de kidnapping dans lequel il est soupçonné.

D’entrée de jeu, le directeur général de “Père Eternel Loto” rejette d’un revers de main les accusations portées contre lui.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Selon M. Jean Baptiste, il effectuait des distributions dans des bureaux de transfert dans la commune de Carrefour quand, soudain, une voiture de marque Nissan Patrol de couleur blanche s’est mise en travers devant son véhicule.

« Quatre individus encagoulés, lourdement armés, vêtus des uniformes de la PNH sont sortis de la Nissan et nous ont intimé l’ordre de descendre de notre véhicule », a poursuivi Ricthy Jean Baptiste.

Pris de panique, il a demandé au chauffeur de son véhicule de quitter la zone, pensant que s’étaient des kidnappeurs. Fuyant à toute vitesse, ils ont emprunté la Rivière Froide pour atteindre la route de Laboule, à en croire M. Jean Baptiste.

« Dans notre manœuvre échappatoire, nous avons heurté un motard. Furieux, les autres motocyclistes se sont lancés à notre poursuite », a-t-il ajouté.

« Nous avons rencontré une patrouille sur la route de Thomassin, et nous lui avons demandé de nous accompagner au commissariat le plus proche pour faire une déclaration concernant ce qui s’est produit », a renchéri Ritchy Jean Baptiste.

À la question de savoir combien de personnes se trouvaient à bord du véhicule, Ritchy Jean Baptiste a répondu qu’il y avait quatre occupants : lui, son petit frère et deux messagers.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *