Sport-Violences : les clubs haïtiens sanctionnés par la CONCACAF

Sport-Violences : les clubs haïtiens sanctionnés par la CONCACAF

Les clubs haïtiens ne recevront plus de matchs officiels dans le pays jusqu’en 2022, a décidé la CONCACAF. La Fédération Haïtienne de Football (FHF) a été informée de cette décision dans une lettre qui lui a été transmise.

Dans le souci de protéger les amants du ballon rond des actes de violences en Haïti, l’organisme régional du foot a décidé que les clubs haïtiens ne reçoivent plus, jusqu’en 2022, de matchs officiels.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« La présente lettre a pour objet de vous informer d’une décision prise par le Conseil de la CONCACAF lors de sa réunion du 28 janvier. En raison des évènements violents qui ont eu lieu lors des récents matchs de clubs en Haïti, le Conseil a décidé, à titre préventif et pour assurer la sécurité de tous les participants, d’interdire à Haïti d’accueillir toute compétition / matchs de club de la CONCACAF jusqu’en 2022, », lit-on dans cette lettre, paraphée par le secrétaire general de la CONCACAF, Philippe Moggio, adressée à son homologue de la FHF, Carlo Marcelin.

Cette décision fait suite aux récents actes de violences et d’homicides enregistrés lors du déroulement de la finale retour du Championnat haïtien opposant le Violette Athletic Club à la formation de l’Arcahaie FC.

Par conséquent, l’Arcahaie FC recevra son prochain match pour le compte de la 1/8 de finale de la Ligue des Champions de la Concacaf en République Dominicaine.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *