The intercept : publication d’une liste de près de 400 organismes et personnalités censurés par Facebook

The intercept : publication d’une liste de près de 400 organismes et personnalités censurés par Facebook

Gardée depuis des lustres dans le secret des dieux, la liste des organismes et personnalités jugés dangereux et censurés par Facebook, a été publiée, mardi, par le site d’investigation américain « The Intercept ».

Il s’agit des groupes de terroristes et de personnalités dont certains sont toujours actifs. Parmi ces groupes on peut citer: Al-Qaïda, l’organisation terroriste État islamique ou encore l’IRA irlandaise – que des personnalités de triste renommée, comme Adolf Hitler et les principaux dirigeants du IIIe Reich nazi ou encore feu le leader d’Al-Qaïda Oussama Ben Laden, le GUD (Groupe union défense, un mouvement étudiant d’extrême droite), le groupuscule extrémiste Génération identitaire, le site d’extrême droite Égalité et réconciliation ou encore le groupe de musique néonazi Elsass Korp, entre autres.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Des personnalités, moins connus par le grand public comme le leader d’un gang criminel azerbaïdjanais ou un philosophe américain raciste qui prône un retour au féodalisme, figurent sur cette liste pour avoir proféré des menaces et incité à la violence.

Les organismes et personnalités sont classés selon des niveaux de haine du géant des réseaux sociaux.

Les mouvements terroristes, gangs criminels violents ou encore les individus qui “incitent à la haine ou à la violence” contre des catégories de personnes appartiennent au niveau 1.

Les “acteurs violents non-étatiques” constituent le niveau 2 et le pot-pourri des individus et organismes dangereux regroupés au niveau 3.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *