Une résolution visant à sanctionner les chefs de gangs en Haïti bientôt soumise par Les Etats-Unis à l’ONU

Une résolution visant à sanctionner les chefs de gangs en Haïti bientôt soumise par Les Etats-Unis à l’ONU

Les Etats-Unis d’Amérique s’apprêtent à soumettre lundi prochain, à l’attention du Conseil de sécurité des Nations Unies, une résolution visant à sanctionner les chefs de gangs qui sèment la terreur en Haïti et une intervention internationale n’est pas exclue.

Selon Brian A. Nichols, secrétaire d’État adjoint aux Affaires de l’hémisphère occidental, les chefs de gangs à la base de cette insécurité chronique depuis des années,
et ceux qui les financent et les soutiennent notamment en leur fournissant des armes à feu, sont dans le colimateur des États-Unis, et leurs actions visant à destabiliser Haïti seront sanctionnées par des voyages internationaux et des sanctions financières.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« La résolution créera un cadre des Nations Unies pour imposer des sanctions aux chefs de gangs et à ceux qui soutiennent, facilitent et financent leurs activités. Ces sanctions viseraient leurs ressources financières et leur capacité à voyager », a-t-il ajouté, lors d’une interview accordée à Miami Herald.

Le jounal, a souligné l’action du chef du regroupement de gang baptisé G9, Jimmy Cherisier, bloquant l’accès à l’administration en place au terminal Varreux.

Soulignons les appels des autorités dominicaines sollicitant une intervention de la communauté internationale en raison du niveau de l’insécurité qui, à leur avis, représente une menace pour la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *