Yanick Joseph tourne le dos au SPNH

Yanick Joseph tourne le dos au SPNH

Yanick Joseph, fer de lance du mouvement ayant abouti à la création du syndicat de la police nationale, a présenté sa lettre de démission aux autres membres du comité du SPNH, ce samedi 11 avril.

Au sein de cette structure(SPNH) Yanick Joseph jouait le rôle de coordinatrice générale. Elle s’est démis de ses fonctions sans rendre publiques les raisons qui l’ont poussée à prendre cette décision.

“Par la présente, je tiens à vous présenter ma démission au sein du Syndicat de la Police Nationale d’Haiti (SPNH). J’ai été fière de pouvoir contribuer à la bataille qui visait à doter la PNH d’une structure qui a pour mission de protéger et de défendre les droits de mes frères et soeurs policiers. Durant les moments les plus difficiles, je faisais toujours de mon mieux pour m’acquitter de ma tâche avec compétence, loyauté, bravoure et intégrité. Fière j’étais, fière je suis et fière je resterai”, a t-elle écrit.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le journaliste Steevens Gregor Gabriel qui a obtenu des informations de première main avait déjà signalé une éventuelle implosion du SPNH avant l’arrivée des faits. Selon ses sources, Yanick Joseph etait à couteaux tirés avec les membres de cette structure.

Elle refusait d’intégrer à nouveau l’institution policière pour exiger que son dossier soit considéré comme vierge et qu’on y annule les motifs antérieurs de sa révocation, car cela pourra représenter un obstacle à sa candidature au Sénat de la République en 2022.

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    14 avril 2020, 01:23

    Depi 1991, sòti nan pè Rate, tonbe nan agronòm Rate, pase pran mizisyen amizè piblik rive nan nèg bannann nan, AYITI Toma, byen Amize l. Pwezime asasen te menm vin pwezidan nan figi tout moun. Yon pati nan Laprès ak sosyete sivil la pou avantaj pa yo te byen aplodi l. Nan moman an, yo pat menm dòmi reve fanmi viktim MASAK La Scierie (Saint Marc, 11 fevriye 2004). Tankou jounalis Jean Leopold Dominique, konpatriyòt yo mouri pou twou je yo. Epi menm sektè sa yo te bezwen brandi MASAK La Saline nan non demokrasi santi (kredi pou Barnabe) pou yo te bay Matlòt politik yo dwèt.

    Tankou jounalis Emmanuel Jean-Francois te di nan PIYAY la tout kalite moun vin senatè. Pa gen okèn pwoblèm si polisyè YANICK JOSEPH gen rèv pou l vin fè yon Kou tankou: John Joel Joseph, Antonio Cheramy, Jacques Sauveur Jean… ak Gracia Delva. Papa Dessalines te mouri pou li tou.

    L’Observatoire

    REPLY